Toni Erdmann

Réalisatrice: Maren Ade
Année: 2016
Avec: Peter Simonischek, Sandra Hüller

RESUME

Inès est une femme d’affaire d’une grande société allemande qui vit et travaille à Bucarest. Un jour, elle voit son père débarquer à l’improviste. Cette intrusion engendre d’abord une grande exaspération mais également de grands bouleversements qui remettent en question sa vie si parfaitement organisée. « Es tu heureuse ? », incapable de répondre à cette question, son père décide d’aider Inès à retrouver un sens à sa vie. Pour cela il s’invente un personnage, celui de Toni Erdmann.

k

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

  • En compétition officielle au Festival de Cannes, le film y rencontre un franc succès.
  • Il a également été sélectionné au Golden Globes 2017 pour le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère et à la 89eme cérémonie des Oscars pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.
  • Un projet de remake américain serait prévu par le studio Paramount. Les rôles titres seraient incarnés par Kristen Wiig et Bill Murray (au lieu de Jack Nicholson).

NOTE PERSONNELLE

Il ne faut pas s’attendre à une comédie au sens énergique et colorée du terme mais plutôt une comédie satirique, décalée et introvertie. Les scènes comiques sont filmées avec une certaine austérité, proche d’un ton dramatique démontrant ainsi que la comédie aussi possède de nombreuses nuances. Les scènes embarrassantes, crues et cocasses s’enchaînent dans une mise en scène juste et bien jouée qui comblent ainsi ces presque trois heures de film. Je retiendrais en particulier la scène insensée de l’anniversaire qui m’a particulièrement fait rire de part son incongruité et la gêne tellement palpable. Mais je n’en dirais pas plus car je ne veux rien divulgâcher. Par ailleurs, le film aborde des thématiques fortes. D’une part, le film dénonce un monde du travail où règnent l’hypocrisie et l’individualisme. Deux regards s’affrontent, celui de la working girl, en prise avec ce milieu, et celui du père, totalement détaché de cet univers. D’autre part, la question du bonheur est soulevée. Le film questionne la perception que chacun en a, tout en soutenant par ailleurs que le rire est l’illustration la plus commune. Un cocktail d’inventivité servi avec beaucoup de lucidité.

SITE OFFICIEL: Plus d’informations sur le site officiel du film.

A VOIR: Vidéo Le cinéma allemand de retour à Cannes avec « Toni Erdmann »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *